dimanche 21 avril 2019

Dans les pas du fils

4e de couverture: Entre Renaud et son fils Tom, c’est l’incompréhension. À 17 ans, l’adolescent semble glisser sur une mauvaise pente : échec scolaire, violence, drogue… Une crise que traversent de nombreux parents. Convaincu que son fils doit rompre avec son environnement toxique, Renaud lui propose une aventure extraordinaire : la traversée à cheval et à deux des steppes d’Asie centrale, aux confins du Kirghizstan. Pendant trois mois, le père et le fils vont franchir des montagnes, traverser des déserts, rencontrer des personnages insolites, reproduire les gestes simples des nomades… Surtout ils vont vivre une incroyable aventure humaine au cours de laquelle ils seront obligés de compter l’un sur l’autre. Chacun avec un objectif : pour Renaud, aller à la rencontre de son fils ; pour Tom, découvrir un père pour, à son tour, devenir un homme.

Ce livre est arrivé entre mes mains grâce à ma mère. Elle venait de le finir et m'a dit qu'il pourrait me plaire. 

Quelques mois plus tard, j'ai eu envie de découvrir si elle avait eu raison. C'est ainsi que je suis parti à la rencontre de Renaud et Tom François, un père et son fils qui ont du mal à communiquer, et qui, sous l'impulsion du père, décide de partir découvrir le Kirghizistan à cheval, pour essayer de renouer un contact. 

Ma mère ne s'est pas trompé. J'ai été énormément touché par ce livre...par la relation qui se renoue, difficilement entre Renaud et Tom. J'ai été fasciné par le voyage qu'il nous propose et la découverte d'un pays magnifique. En fait, c'est un livre dans la pure lignée des "romans initiatiques" qui nous font grandir, sauf qu'ici, tout est vrai. 

La force de ce livre, c'est sa construction: chaque chapitre est raconté par une voix: celle du père, Renaud, et celle du fils Tom, en alternance. Et c'est vraiment bien retranscrit car on entend véritablement deux voix différentes. Surtout, elles nous permettent de vivre ce voyage de manière extérieure (en nous parlant des épreuves qu'ils traversent durant le trajet) mais également de manière intérieure en nous faisant partager leurs doutes, leurs colères... Ainsi, le lecteur se sent très proches d'eux et j'ai eu l'impression d'être un passager privilégié de ce voyage. 

Ce livre nous parle de retour à la nature, de dépassement de soi, mais aussi de relation père-fils, qui est à construire. Renaud et Tom ont beaucoup de mal à communiquer et, souvent, la violence était le seul moyen que Tom avait pour parler à son père. Ce voyage en "solitaire à deux" va les rapprocher, même si cela ne se fera pas sans heurts.
C'est un livre qui m'a fait réfléchir sur ma propre relation avec mon père. J'ai souvent été éloigné de lui, n'ayant pas les mêmes centres d'intérêt,et parfois quelques conflits. Notre relation s'est apaisé avec le temps (je crois d'ailleurs que cela à commencer quand j'ai pris mon indépendance). En tout cas, c'est souvent dans l'adversité qu'une relation peut se nouer et trouver du sens. 

Au final, un livre beau (de par le voyage et la découverte du pays qu'il nous propose) et bouleversant (de par la relation difficile entre un père et son fils, qui se construira pour devenir belle, même si les difficultés ne se régleront pas complètement après le voyage) qui nous fait nous remettre en question. Une belle leçon de vie, en somme. 

Renaud & Tom François (avec Denis Labayle): Dans les pas du fils, Kero, 242 pages, 2016






Aucun commentaire:

Publier un commentaire