vendredi 12 avril 2019

Hello Sunshine

4e de couverture: Quand une top chef made in YouTube devient le plus gros bad buzz de l'histoire de la cuisine ! Tout en émotion et en humour, un roman savoureux qui prône le retour au vrai, à la famille et au goût des bonnes choses.
À trente-cinq ans, Sunshine Mackenzie est à la tête de la chaîne YouTube la plus trendy du moment. Entre sa célèbre émission de cuisine " A Little Sunshine ", ses millions de followers, son loft à Tribeca et son amoureux parfait, la vie de la jeune femme a tout d'un conte de fées. Jusqu'au jour où la chantilly retombe : un troll révèle que la belle est une usurpatrice, une " chef " tout juste capable de faire cuire un œuf. Pire encore : des photos d'elle occupée à tromper son époux enflamment la toile...

Bye-bye les followers, les sponsors, le mari, le loft à crédit ! Devenue persona non grata à New York, Sunshine n'a plus qu'à rentrer piteusement au bercail, dans les Hamptons, et à entamer sa quête de rachat. Apprentissage auprès d'un chef aussi étoilé qu'intransigeant, mea culpa familial, tentative de reconquête amoureuse : Sunshine trouvera-t-elle enfin la recette magique ? 

La lecture de ce livre s'est faite au bon moment. J'avais besoin de douceur, d'une comédie tendre, et ce "Hello, Sunshine" a très bien fait l'affaire. 

Comme l'indique la couverture de ce roman, nous avons affaire à une comédie acidulée, qui va nous présenter Sunny, une chef cuistot de Youtube, qui va voir son monde exploser en éclats, après la révélation de son usurpation. 
Les situations s'enchaînent à toute allure et le tout est bien menée, dans une écriture fluide, drôle et souvent émouvante. 
En fait,sous ses airs de comédie fraîche et pimpante, sans prise de tête, le propos se révèle au final plus profond qu'il n'y parait. Et justement, à propos de paraître, il en est question: Sunny a menti sur sa vie, dans son émission sur internet...mais qui ne s'est jamais mis en avant sur ce média, en s'inventant une vie qu'il n'a pas. C'est pour ça, que le lecteur se sent proche de Sunny et ne la juge pas...car on se retrouve tous un peu en elle. Sur la toile, chacun joue un rôle...sauf que,quand cette vie se révèle un mensonge, c'est toute notre personne qui en souffre et qui ne sait plus comment réagir. 

C'est un roman sur le paraître, mais aussi sur un certain retour au source: Sunny retourne dans les Hamptons, pour se confronter aux fantômes du passé...et c'est là que le personnage, à l'allure futile au premier abord se révèle plus profond qu'il n'est en dévoilant certaines blessures. 

J'ai été agréablement surpris par ce roman: je n'y voyais au départ qu'un simple divertissement, mais le parcours de Sunny, nous fait nous remettre également en question...surtout sur notre rapport avec les réseaux sociaux, la célébrité, mais également notre rapport aux autres. Le côté futile du roman laisse la place à une subtilité qui nous fait nous interroger sur nous même. C'est alors que comme Sunny, on essaie de retrouver l'essentiel, et ainsi se retrouver soi-même. 

Au final, un roman divertissant, bien plus profond qu'il n'y parait au premier abord, avec une héroïne proche de nous qui essaie de retrouver une place dans notre monde et un nouveau sens à sa vie lorsque la sienne, une vie scénarisée, vole en éclat. Une jolie surprise que ce petit roman acidulé. 

Merci aux Editions Belfond pour cette belle surprise.

Laura Dave: Hello, Sunshine, (Hello, Sunshine), Belfond, 363 pages, 2019



Aucun commentaire:

Publier un commentaire