vendredi 10 mai 2019

Le Moi(s) Belfond #2: Vraie Folie (Promise Falls Tome 3)

4e de couverture: Intoxication meurtrière, assassinat sauvage d’une étudiante, disparitions inquiétantes… Après Fausses promesses et Faux amis, un final apocalyptique pour clore la trilogie consacrée à la petite ville (pas si) tranquille de Promise Falls.
A priori, c’est un samedi matin comme tous les autres qui commence à Promise Falls en ce 23 mai. Chacun se réveille, prend sa douche, son café, son petit déjeuner. Mais soudain, une sirène d’ambulance, puis deux, puis trois ; des gens inanimés dans leur cuisine, sur le pas de leur porte, dans la rue, les urgences saturées…
Un dénominateur commun à ces victimes : toutes ont bu de l’eau du robinet. Il faut se rendre à l’évidence, le réseau hydraulique de la ville est contaminé. Drame sanitaire ou crime de masse ?
Pour l’inspecteur Barry Duckworth, la réponse ne fait aucun doute. L’insaisissable meurtrier fanatique du nombre 23 a encore frappé. Et il n’a certainement pas l’intention de s’arrêter là.
Comment préparer les habitants aux dangers qui les menacent ? Le policier et le privé Cal Weaver vont devoir unir leurs forces dans une mortelle course contre la montre. Mais qui sait combien de fous furieux se sont donné rendez-vous à Promise Falls ?


Alors qu’il enquête sur d’autres disparitions, le privé Weaver se retrouve une nouvelle fois sur le chemin de l’inspecteur Duckworth. L’heure est venue pour eux d’unir leurs forces dans cette mortelle course contre la montre… Mais comment préparer les habitants au danger qui les menace ? Et qui sait vraiment combien de fous furieux se sont donnés rendez-vous à Promise Falls ?

Risque de spoilers sur les tomes précédents "Fausses promesses" et "Faux amis"
Linwood Barclay clôt sa trilogie "Promise Falls" en apothéose avec Vraie Folie
J'avais adoré les deux premiers tomes de cette trilogie qui m'ouvrait les portes de la ville de Promise Falls. Même si le tome 1 avait une intrigue policière classique, les sous intrigues et le fil rouge du tueur en série était intéressant pour lire la suite. La trame du Tome 2 avait été un cran au dessus de la première intrigue et s'était terminé par un cliffhanger sanglant. Je peux donc vous dire que j'attendais ce tome 3 avec impatience. 
Celui ci démarre sur les chapeaux de roues avec tout simplement une "apocalypse" qui s'abat sur la ville. En effet, plusieurs habitants de Promise Falls tombent malades, et l'hôpital se remplit rapidement. L'inspecteur Duckworth est appelé à la rescousse, tout comme son acolyte, Angus Carlson. Au même moment, au Thackeray Collège, le corps d'une étudiante est retrouvée, victime du fameux tueur en série... Toute la ville est sur les dents. 
C'est un pur bonheur de retrouver tous les nombreux personnages de Promise Falls, que ce soit David Harwood, Cal Weaver, l'ex maire Finley, toujours dans la course aux élections municipales, Joyce Pilgrimm, l'agent de sécurité de Tackeray, ainsi que l'inspecteur Barry Duckworth, qui, après David et Cal à la parole dans ce dernier tome pour certains chapitres. 
Alors, bien évidemment, les surprises sont au rendez-vous (tout comme le fait qu'il ne s'est passé que trois semaines-un mois, entre le premier et le troisième tome (en même temps, l'intrigue des tomes se déroulent sur deux jours)) et la plume de Linwood Barclay est toujours aussi addictive, nerveuse, et fluide. Un autre point positif: le fait que l'auteur fasse des rappels des intrigues précédentes, ainsi le lecteur, qui, comme moi aurait lu le premier tome un an auparavant n'est pas perdu et se remet les événements en tête. 
Bon, ne nous voilons pas la face: c'est un tome de conclusion, ce qui fait que, d'une, on ne peux pas le lire sans avoir lu les premiers, et de deux, il vient clore toutes les intrigues lancé dans les tomes précédents, ce qui fait que David et Cal ne servent pas à grand chose: seulement à, pour David, essayé de retrouver Sam et son fils qui ont disparu (cf, l'intrigue de Sam Worthington concernant la garde de son fils face à ses beaux parents dont le fils est en prison) et pour  Cal, de s'occuper de la petite Crystal, une petite fille qu'il a rencontré dans le tome précédent. Alors, c'est super de les retrouver et cela vient conclure tout ça: ce que j'appelle du travail bien fait pour un auteur. Il ne laisse pas celles ci en suspens. Mais l'intérêt est ailleurs
L'intérêt de ce tome vient de Barry Duckworth, qui va avoir la lourde tache de retrouver le tueur en série, peut être lié au nombre 23, tout en découvrant qui a empoisonné l'eau de la ville...mais peut être est ce la même personne? Opopop... je ne vous dirais rien. Surtout que Duckworth est un personnage sympathique qui a emporté mon adhésion dès le premier tome. 
Franchement, je n'ai que du positif à dire sur cette trilogie, mis à part peut être un petit bémol: la fin un peu trop abrupte. Alors, je vous rassure, l'intrigue du tueur en série, et celle concernant le fameux inconnu au nombre 23, trouvent leur conclusion dans ce tome...mais la fin pleine d'action, m'a laissée un peu sonné. Je m'attendais tout simplement à un dernier chapitre plus apaisé. 
Au final, une trilogie qui se tient du début à la fin, avec des personnages sympathiques et antipathiques qu'on aime découvrir et qui nous entraîne dans des intrigues folles. L'auteur est allé au bout de toutes les intrigues lancées depuis le premier tome (elles étaient pourtant nombreuses). La seule intrigue qui reste en suspens est celle concernant Randy Finley, l'ancien maire..mais c'est peut être tout simplement pour nous inciter à revenir à Promise Falls, dans un prochain livre de Linwood Barclay. Pour ma part, j'y retournerai bien un jour.  
Merci aux Editions Belfond pour cette visite dans la petite ville (pas si) tranquille de Promise Falls. 



Linwood Barclay: Vraie Folie (Promis Falls Tome 3), (The Twenty-Three), Belfond, collection Noir, 475 pages, 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire