dimanche 23 juillet 2017

So Jazz #13 (Saison 2): Jacky Terrasson


Jacky Terrasson

Né le 27 novembre 1965 à Berlin, Jacques Laurent Terrasson, plus connu sous le nom de Jacky Terrasson est pianiste de jazz. 
Il habite à Paris jusqu'à l'âge de 20 ans et fait ses études au lycée Lamartine. Il commence le piano à l'âge de cinq ans  et s'initie au jazz avec Jeff Gardner etg Francis Paudras. 
En 1984, sur les conseils de Francis Paudras, il obtient une bourse pour étudier le jazz au Berklee College of Music de Boston durant deux semaines. Il y rencontre les pianistes Ray Santisi et Danilo Perez, le pianiste Javon Jackson et le saxophoniste Mark Wihtfield. 
Il se produit régulièrement au "Wally's", un club de jazz à Boston avant d'obtenir  un engagement de 10 mois au "Blondies", un club de Chicago. 
Il revient en France, en 1988 effectuer son service militaire. Durant ce retour, il accompagnera des chanteuses comme Dee Dee Brisgewater et Abbey Lincoln. Puis retour à New York en 1990. 

En 1993, il remporte le concours international de piano jazzz Thelonious Monk. 
En 1995, plusieurs maisons de disques commence à s'intéresser à lui. C'est avec le label Blue Note qu'il signe. 

En fin d'année dernière, il signe un album en duo avec son ami Stéphane Belmondo, Mother

J'ai découvert Jacky Terrasson en 2002 avec son album "Smile". Un album de reprises de standard américain comme la fameuse chanson de Charlie Chaplin mais aussi  Stevie Wonder, sans oublier des standards de la chanson française comme "Sous le ciel de Paris" ou "Jardin d'hiver". J'aime les pianistes et Jacky Terrasson avec son piano alterne souvent intimité dans ces ballades et intensités dans les moments les plus rapides. J'aime sa virtuosité et son univers. 
Pour illustrer son portrait, j'ai choisi le titre qui donna son nom à l'album qui m'a fait le découvrir. C'est un titre plein d'espoir qui a le don de m'émouvoir à chaque fois.  C'est également un beau message qui se cache derrière ce sourire. 


Smile

Bonne écoute! 






Aucun commentaire:

Publier un commentaire