mercredi 21 décembre 2016

La Discothèque du 20e siècle #196

En 1998, les Worlds Apart reprennent, avec succès,  un tube de Love Affair, groupe des sixties, comme l'avait fait Sandra, la décennie précédente.

Worlds Apart: Everlasting love (1998)




Ils s'appelaient Cal, Shelim, Steve et Nathan et les petites françaises furent folles d'eux le temps d'une poignée de tubes. En 1993-94, aucun de leurs singles ne dépasse la 15e place des charts anglais. C'est alors que leurs producteurs ont la judicieuse idée de tester le marché français: et dès la sortie de Baby come Back, fin 1995, ça marche! Ils étaient jeunes, ils étaient beaux, ils avaient du talent, ils chantaient et dansaient comme des princes, d'où le succès de Je te donne (reprise d'un classique de Jean-Jacques Goldman) puis de Everybody durant l'été 1996, suivi de Just say I said Hello et de Everlasting love au cœur de l'hiver 1997, avec à la clé plus de 2 millions de disques vendus rien qu'en France! (Source; Fascicule "La Discothèque du 20e siècle: 1997", Polygram Direct)

Bonne écoute!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire