jeudi 15 août 2013

Pour un tweet avec toi


4e de couverture: Auteure d’un presque Pulitzer, Abigail Donovan tarde à mettre le point final à son prochain roman. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Twitter, se prend-elle au jeu des tweets, retweets, hashtags, etc.
« MarkBaynard », professeur d’université en congé sabbatique et twitteur averti, devient l’un de ses followers les plus assidus. Entre la jeune femme et lui, va naître un échange jubilatoire plein de réparties spirituelles et de références aussi drôles qu’inattendues. Grâce à cette étonnante rencontre virtuelle, Abby va retrouver l’inspiration et le goût de vivre.
Mais pourquoi rester enfermée devant son écran alors que Mark parcourt le monde ?


Enfin! Je n'ai mis que 3 jours pour lire ce livre (et encore si je n'avais pas été pris par le travail, je pense que je l'aurai lu plus vite)

Ce roman était le bon pour me remettre dans la lecture et faire redémarrer la machine. Pour un tweet avec toi est un petit roman sympathique, qui se lit tout seul, qui met du baume au cœur et qu'on découvre avec les étoiles plein les yeux.
Pourtant, j'aurai pu être complètement hermétique à ce livre rien que parce qu'il utilise Twitter, un réseau social auquel je ne comprends pas grand chose. Et justement, Teresa Medeiros explique aux lecteurs novices de Twiiter, son fonctionnement (puisque Abby est également novice dans ce domaine).
Ce roman, principalement fait d'échanges de Tweet (voilà ce qui explique la rapidité de lecture) est bourré d'humour et de références cinématographiques ou télévisuelles américaines ( ceux qui ne sont pas adeptes de culture américaine risquent d'être un peu larguée et de louper des références) . Même moi, qui suis pourtant un habitué du cinéma et des séries télés américaines, quelques références m'ont échappées, mais très peu. Ces références se manifestent surtout dans la façon qu'ont les deux protagonistes principaux Mark et Abby de se dirent au revoir. Ils énumèrent tout un tas de nom de personnages d'une série américaine comme par exemple:

 Abby_Donovan: Bonne nuit Principal Snyder.
MarkBaynard: Bonne nui, Darla.
Abby_Donovan: Bonne nuit Oz.
MarkBaynard: Bonne nuit, Tara
Abby_Donovan: Bonne nuit, Xander.
MarkBaynard: Bonne nuit, Drucilla.
Abby_Donovan: Bonne nuit Spike.
MarkBaynard: Bonne nuit, Buffy.
Abby_Donovan: Bonne nuit, Angel.
MarkBaynard: Bonne nuit, twit-ange... (P.62)


Là, évidemment, le hasard m'a fait choisir Buffy, mais on parle également de "Veronica Mars" "Happy Days" ou le "Cosby Show. Cela est même devenu un jeu pour moi, à la fin de chaque conversation de tweets, de deviner à quelle série ou film ils faisaient allusion.

Bourrée d'humour, le roman l'est mais une révélation, vers les trois quart du livre renverse la donne et une touche de gravité vient s'immiscer dans cette relation, qui devient alors importante pour le lecteur, qui s'est attaché aux deux personnages.

Teresa Medeiros propose à ses lectrices mais également aux lecteurs, une petite romance, ancrée dans la réalité d'aujourd'hui (avec l'utilisation de Twittter), très charmante. Le lecteur s'attache aux personnages et sent son cœur devenir tout chamallow. Un petit roman idéal pour l'été et pour sortir d'une petite panne de lecture. Un petit moment légèrement sucré,  qui fera battre votre petit cœur tout mou.

P.S. Tout au long de ma lecture, en voyant le titre, j'ai eu en tête, non pas, la chanson de Michel Delpech, "Pour un flirt" auquel je pense le titre fait référence, mais "Pour une biguine avec toi" de Marc Lavoine. J'ai donc fredonné le titre "Pour un tweet avec toi" durant toute ma lecture..."Pour un tweet avec toi/ Envie d'un tweet avec toi/Pour un tweet avec toi/ Envie d'un tweet avec toi/ Toudoudoudoudou...

Teresa Medeiros: Pour un tweet avec toi (Goodnight Tweetheart), Milady Romance, Collection "Central Park", 285 pages, 2012



5e roman lu dans le cadre du challenge "New York" organisé par Emily.

4 commentaires:

  1. J'avais bien aimé ce petit roman aussi.
    En ayant la même chanson dans la tête ..! ;)

    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, il n'y a pas que moi qui pense à Marc Lavoine. (lol)

      Supprimer
  2. Bonjour Will,

    Je voulais te prévenir qu'il y aura bien une 4ème édition du challenge New York, mais qu'il déménage sur le webzine Café Powell, et s'ouvre cette année aux films, à la musique, à l'art, etc..., en plus des livres ! En espérant te compter cette année encore parmi nous, je te laisse le lien du nouveau challenge : http://cafe-powell.com/le-challenge-new-york-sinvite-sur-cafe-powell/

    A très bientôt,
    Emily

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info! J'y vais de suite.

      Supprimer