lundi 13 juin 2011

Être Erica




Synopsis: Erica Strange, une jeune trentenaire, est persuadée que sa vie est un désastre à cause des mauvaises décisions qu'elle a prises. Elle fait alors la connaissance d'un certain Dr. Tom, un mystérieux thérapeute, qui va lui donner la possibilité de revivre les moments qu'elle regrette le plus.

J'ai découvert cette série canadienne (ben oui, il n'y a pas que les séries américaines dans la vie; Les canadiens se défendent bien également. Pour preuve, les séries "Minuit, le soir" qui parait il est excellente (je dis ça parce que je ne l'ai jamais vu: la faute en revient à France2 qui eu la bonne idée de la diffuser après minuit, le dimanche soir: quelle idée! Quoique l'horaire allait bien avec le titre de la série) et "Charlie Jade", série de Science-Fiction, co crée avec l'Afrique du Sud, dont le pilote que j'ai vu il y a longtemps m'avait bien plu. Il faudrait que je pense à regarder la suite soit dit en passant. (Bon, c'est pas tout ça mais il serait temps que je finisse cette parenthèse qui dure depuis presque 10 lignes. Oh My!) complètement par hasard (oui, je n'ai pas répété le début de la phrase qui était "J'ai découvert cette série canadienne...complètement par hasard) que je viens donc de répéter. Je suis pas bien moi aujourd'hui. Point à la ligne, on recommence.

J'ai découvert cette série canadienne complètement par hasard, grâce à un ami. Ce dernier vient me rendre une petite visite, en me disant qu'il avait revu pour la énième fois "Dinotopia" et qu'il voulait des infos sur l'un des deux frères (je vous rassure tout de suite Wentworth "Prison Break" Miller ne joue pas dans cette série. C'est à l'autre acteur que nous nous sommes intéressé: Tyron Leitso


Tyron, époque "Dinotopia". Depuis, il a changé forcément)

Me voilà cherchant ce que ce cher Tyron Leitso a fait depuis Dinotopia; et lors de ces recherches, je remarque qu'il joue dans cette fameuse série canadienne, dont je vous parle depuis tout à l'heure "Being Erica".
Curieux comme pas un, dès qu'il s'agit de découvrir une nouvelle série, je décide de regarder le premier épisode, puis, le 2, le 3... jusqu'au 7e (j'en suis là de la série à l'heure de ce billet).

Cette série est fort sympathique. Elle n'est pas révolutionnaire mais elle se regarde avec plaisir. Erin Karpluk est ravissante, espiègle et pleine de vie et donne vie à Erica, trentenaire qui va de déception en déception personnelles et professionnelles, quand elle va rencontrer le Dr Tom. (Les façons dont elle arrive dans son cabinet à chaque fois me surprend toujours. Un exemple: elle va entrer dans un ascenseur et quand la porte s'ouvre...tada, c'est le cabinet du Dr Tom qui apparait). Le Dr Tom est une sorte de thérapeute, qui va lui permettre d'avancer en donnant une chance à Erica de réparer une erreur qu'elle a commise. C'est une série drôle, émouvante quelquefois, qui nous fait voyager dans le propre passé d'Erica (il y a un côté Code Quantum dans la série sauf que l'esprit d'Erica ne se transmute que dans son propre corps (à la différence de Sam Beckett). Elle redevient jeune ado ou universitaire avec sa mentalité de trentenaire. Le Dr Tom voyage avec elle car elle le rencontre tout le temps, soit comme promeneur de chien ou serveur et leurs discussions sont toujours très drôles. Le Dr Tom a toujours une citation sur le bout de la langue. C'est en cela que la série me rappelle "Code Quantum". Mais il y a du Ally McBeal dans Erica pour le côté fou-fou. Certes, la série n'a pas le niveau de la série de Kelley, mais ce n'est pas ce que je demande dans cette série qui me plait pour Erin Karpluk. Mais également pour Tyron Leitso, je dois l'avouer, qui interprète le meilleur ami (et nouveau voisin puisqu'il a quitté Montréal après sa rupture avec Claire, sa compagne et qu'il vient s'installer à Toronto) d'Erica. (Évidemment, tout de suite, on a envie qu'ils se mettent ensemble et évidemment ça n'arrivera pas aussi vite qu'on le voudrait. C'est le propre de chaque série). Tyron Leitso est a tomber et je trouve qu'il n'est pas assez présent dans la série. Certes, la série est centrée sur Erica puisqu'elle en est l'héroïne et que la série porte son nom. Non, je ne suis pas honnête, j’avais oublié qu'Ethan (alias Tyron Leitso) apparaissait dans les "voyages" d'Erica quand celle ci se téléporte au moment de la fac. Mais tout de même ce n'est pas assez à mon goût. Il faut dire que ce dernier à du charme. Jugez plutôt:


(N'est ce pas qu'il est mimi les filles?)

Mais Erin Karpluk me fait craquer complètement. Elle a de la personnalité et est charmante également.


Elle a un sourire qui me fait fondre.

Cette série n'est pas révolutionnaire mais me fait passer des moments agréables. Bon, les personnages secondaires sont des personnages déjà vu dans d'autres série (le meilleur ami, la bonne copine...) mais comme la série repose pratiquement entièrement sur Erin Karpluk, ce n'est pas un gros problème. En tout cas, j'adhère complètement. Une série qui fait passer un bon moment et qui est idéale pour l'été. Eh oui, comme il y a des lectures estivales, il y a aussi des séries idéales pour les vacances.

Being Erica (en France le titre a été traduit comme ceci: Les vies rêvées d'Erica Strange et est diffusée sur Orange ciné happy. La chaine diffuse actuellement la saison 3) compte pour l'instant 3 saisons. La chaine canadienne CBC a renouvelée la série pour une 4e saison au dernier moment, au grand bonheur des fans. Cependant, la chaine a décidée que ce serait la dernière de la série pour que la créatrice Jana Synior et les scénaristes du show puisse donner une conclusion à la série en donnant des réponses à toutes les questions posées dans la série et ainsi régler tous les problèmes d'Erica Strange. Une très bonne décision je trouve; je n'aime pas quand une série s'arrête sans véritable fin.

Je vous invite à découvrir Erica et son petit monde. Vous passerez de très bons moments en sa compagnie.



Un petit trailer pour vous donner envie.


générique saison 1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire