dimanche 19 février 2017

Quand on s'y attend le moins

4e de couverture: De l'amour, du suspense et le doux parfum des Pouilles ! Avec Penelope, authentique Bridget Jones italienne, laissez-vous transporter dans une comédie déjantée, pétillante et pleine de charme.
Penelope a trente-six ans, quelques kilos en trop, une vie amoureuse désespérément inexistante, un job pas très épanouissant d'attachée de presse pour Pimpax – LA multinationale de la serviette hygiénique –, et elle est de surcroît affligée d'une maladresse quasi légendaire.
Comment se sortir de l'impasse ? En s'en remettant au dicton de sa grand-mère : « C'est quand on s'y attend le moins que l'amour vous tombe dessus. » Ou, en l'occurrence, qu'on le percute à vélo. Car le jour où elle renverse le ténébreux Alberto, lui brisant la jambe au passage, Penelope en est certaine : ils sont faits l'un pour l'autre.
Et lorsqu'elle le recroise dans les locaux de Pimpax, le doute n'est plus permis. Mais quelque chose cloche : le bellâtre se fait appeler Riccardo et semble avoir tout oublié de sa tendre assaillante. Pourquoi tant de mystères ?

N'écoutant que son courage, notre Penelope se lance dans une folle enquête à la poursuite du prince charmant fuyant et, pourquoi pas, du grand amour...

En cette semaine de Saint Valentin, j'ai voulu un peu d'amour et de romantisme dans mes lectures. 
C'est alors que j'ai été attirée par cette couverture très rose, mais très dans le ton, ce qui m'a fait le choisir. 

Ce roman Chick Litt aux frontières de Bridget Jones et autres accro du shopping est un roman bien sympathique et qui fait le job. Ce n'est pas un grand livre mais c'est un livre qui divertit et qui nous fait passer un bon moment: pour ma part, c'est ce que je  demande. 

Je pense que c'était tout à fait le bon moment pour lire ce livre qui m'a fait rire, trembler aussi car il y a un suspense qui nous fait un peu tourner en bourrique, tout comme Penelope. (Alors non, ce roman n'es pas une fiction sur le PenelopeGate qui occupe les journaleux, en ce moment, je préfère prévenir).

L'originalité de cette romance est son lieu de villégiature: Milan (avec un passage par Paris tout de même, qui est la ville romantique préférée des étrangers apparemment). Une romance en Italie est des plus rafraîchissante, et le style de l'auteur est enlevée, drôle et très rythmée. (Ce livre se lit très rapidement). Son héroïne, Penelope est certes gaffeuse, et à la recherche du grand amour, mais elle est dynamique, curieuse et fidèle en amitié. 
Sa rencontre avec "l'homme de sa vie" (dixit Penelope) Alberto, qui en fait s'appelle Riccardo  (enfin peut être: c'est là tout le mystère du roman) est des plus étranges et, tout comme Penelope, on tombe sous son charme, tout en se méfiant. 

Alors, l'auteur n'évite pas certains clichés, comme la bonne copine, toujours là pour aider, ou l'ami homo (pourquoi il faut souvent un ami homo aux héroïnes de romance ou de roman chick lit?), qui est toujours de bon conseil...mais il y a également la grand-mère de Penelope voyante à ses heures, qui va la guider sur le chemin de l'amour. Mais ce sont des clichés que j'ai accepté car justement, je ne lis pas souvent de romans de ce genre là. 
Autre petit bémol, c'est le jeu sur la véritable identité d'Alberto/Riccardo, qui traîne un peu et qui m'a lassé, vers la fin. Par contre, le suspense est bien tenu et j'ai été enchanté par les révélations finales, même si elles ne sont pas à tomber par terre. Elles sont bien menée en tout cas;  

Au final, un divertissant petit roman chick lit qui fut idéal en cette semaine de Saint Valentin. Ce  n'est pas nouveau  et il ne révolutionnera pas le genre, mais il  nous fait passer un moment rafraîchissant et drôle. Pour ma part, c'est tout ce que je demande quand je lis un roman d'amour. 

Merci aux Editions Belfond pour cette ballade rafraîchissante en Italie, en compagnie de Penelope.

Chiara Moscardelli: Quand on s'y attend le moins (Quando meno te lo aspetti); Belfond, 320 pages, 2017


Aucun commentaire:

Publier un commentaire