vendredi 5 février 2021

Mes Chats

 

Résumé: Le meilleur ami du chat, c’est l’écrivain, on le sait.

Evelyne Dress n’échappe pas à la tradition et nous dévoile quelques anecdotes savoureuses sur ses rencontres félines.

« Ces êtres silencieux, tantôt émouvants et sages, tantôt profonds et rebelles, m’ont aidée à panser mes blessures secrètes. Ils méritaient bien que je leur consacre quelques lignes. »


Le dernier livre d'Evelyne Dress est ce que j'appelle un "petit livre doudou". Un joli écrin consacré à cet animal légendaire et vénéré: le chat. 

De tous temps, les chats ont été les amis des écrivains et certains leur ont même consacré des livres, dont l'une des plus célèbres: Colette. 

Par ce petit texte, Evelyne Dress rend hommage à ce félin majestueux, qui partage sa vie depuis son enfance. Mais en parlant de ses rencontres félines, Evelyne Dress se raconte avec drôlerie comme elle en a l'habitude (d'ailleurs, la première anecdote qui est un rappel d'une scène mémorable dans "Et la tendresse, bordel?" en est la preuve), mais aussi avec tendresse, finesse. 

Je me suis laissé porter par ces histoires avec envie et délassement. Comme un petit cocon douillet dans lequel on ne veut plus sortir. D'ailleurs, le seul reproche que je ferai à ce livre, c'est sa brièveté. C'était beaucoup trop court. J'aurai voulu passer encore plus de temps en compagnie d'Evelyne et de ses chats. 

Je dois dire également que l'édition du livre est sublime et donne cette impression de cocon. Illustré par des photos de chats, il donne l'envie de le dorloter et d'en prendre soin. Un petit livre de chevet qu'on a envie de garder auprès de soi et le relire lors de nos soirées de cafard pour nous redonner du baume au coeur. 


Pour finir, je voudrai dire un très grand merci à Evelyne Dress pour sa fidélité et sa gentillesse. J'aime votre plume et je continuerai à vous lire...car vous avez su m'apprivoiser petit à petit. C'est toujours un bonheur de vous retrouver. 


Evelyne Dress: Mes Chats, Editions Glyphe, 90 pages, 2021






Aucun commentaire:

Publier un commentaire